Le Furoshiki

Furoshiki

Le furoshiki (風呂敷?) est une technique traditionnelle japonaise de pliage et de nouage du tissu utilisée pour l’emballage de cadeaux et le transport de divers objets du quotidien comme des bouteilles, des boîtes à Bento, etc, aux formes et aux tailles variées.

Ce terme désigne aussi bien le carré de tissu que la technique de pliage et de nouage utilisée.

Polyvalent et facilement modulable, le furoshiki sert à l’emballage d’objets mais aussi à leur transport ou à la décoration (coussin). Pour bien choisir sa taille, il est important que l’objet à emballer, une fois placé au centre du carré de tissus, corresponde à un tiers de la longueur de la diagonale. En règle générale, un furoshiki de 45 à 50 cm de côté convient pour envelopper une boîte repas (bento en japonais) ou un cadeau de petite taille.

Un carré de 65 à 70 cm de côté permet d’emballer une ou deux bouteilles de vin ou un cadeau de taille moyenne… Le furoshiki peut aussi être décliné dans différents modèles de sacs .

En dehors de son aspect pratique, le furoshiki est aussi un magnifique objet de décoration qui peut être mis sous cadre, suspendu comme une tenture murale, cousu sur une boîte de mouchoirs ou un coussin, ou même utiliser comme accessoire du quotidien en châle, en foulard ou encore en nappe de pique-nique…

Source « L’atelier Furoshiki » de Adeline Klam

Furoshiki

Un éco-geste au quotidien :

Au Japon, le furoshiki est devenu symbole du Mottainai (concept japonais de rejet du gaspillage) et de la politique des 3R (Réduire, Réutiliser, Recycler).
En France, il est également associé au mode de vie « zéro-déchet » popularisé par Béa Johnson. En effet, cette technique, très facile à utiliser au quotidien, permet de réduire considérablement notre consommation excessive de sacs plastiques et d’emballages papiers.

En France, les sacs plastiques à usage unique sont interdits depuis juillet 2016. Le furoshiki est un bon moyen de lutter contre l’usage des sacs plastiques qui sont non seulement une pollution visuelle lorsqu’ils échouent dans la nature, produisent des substances toxiques pour l’homme et son environnement lors de leur incinération, mais également qui entraînent la mort de nombreuses espèces animales.

Le furoshiki remplace aussi avantageusement les papiers cadeaux, très souvent non recyclables à cause des traitements chimiques qu’ils ont subis.
Emballage réutilisable à volonté, il pourra se transmettre au gré des fêtes et des anniversaires, créant ainsi une véritable histoire de liens.

Polyvalent, modulable et ludique, le furoshiki s’adapte à toutes les situations et à toutes les formes d’objets que l’on souhaite transporter ou emballer. Beaucoup plus élégant et personnel que tous les sacs et les emballages publicitaires, il saura accompagner petits et grands tout au long de leur vie quotidienne.

Furoshiki

L’art d’offrir…

Au Japon, offrir un cadeau ne relève pas de la simple politesse, c’est un geste fort, entouré d’un véritable cérémonial symbolique et traditionnel. On apprend très tôt qu’il ne faut jamais apporter un cadeau sans emballage. Le cadeau offert n’est pas seulement l’objet dans le paquet, mais aussi l’emballage lui-même et la manière dont le présent est fait.
Lorsque l’on offre un cadeau emballé dans un furoshiki, la coutume veut que l’on déballe soi-même le cadeau devant la personne à qui on souhaite l’offrir, puis on garde le furoshiki par-devers soi avant de présenter le cadeau à cette dernière.
A contrario, il est souvent admis que si on laisse le cadeau emballé dans son furoshiki, la personne l’ayant reçu est supposée offrir, en retour, un cadeau emballé dans ce même furoshiki.
Il est conseillé de suivre ce protocole au Japon, surtout lorsque l’on souhaite offrir un cadeau à une personne d’importance, d’un certain âge ou dans un cadre plus professionnel.
Cependant, en tant qu’Occidental, si l’on souhaite offrir un cadeau à ses amis ou sa famille, on peut tout à fait choisir, selon les circonstances ou la sensibilité de chacun, d’offrir le furoshiki avec le cadeau ou de le garder.

Source « FuroshikiL’art d’emballer avec du tissu » de Aurélie Le Marec

Cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.